Le Cheval, un être authentique

A propos des chevaux

Au début de la civilisation, les chevaux ont offert leur aide aux humains, leur permettant de découvrir de nouveaux territoires, plus facilement, plus rapidement, les émerveillant au surplus par tellement de beauté et d’élégance.

Nous avons aujourd’hui encore la possibilité de les laisser nous guider vers de nouvelles découvertes, plus intérieures, comme accueillir et assimiler leur intuition. Apprendre ensuite à l’utiliser dans notre vie quotidienne, notre travail, nos relations … Comprendre ce qu’est la réelle coopération, l’intelligence sociale, ainsi que le pouvoir authentique.

Tout comme pourraient l’être un partenaire de danse ou un guérisseur, les chevaux sont capables d’être pour nous de parfaits miroirs. Si nous les approchons de façon authentique, ils sont prêts à nous accompagner un bout de chemin, et nous font avancer avec une grande présence, beaucoup de gentillesse, de douceur, mais aussi de rigueur et de fermeté, de vérité.

Etant des non-prédateurs nomadisés, les chevaux portent une immense confiance en la vie. Intelligents, avec une très grande capacité d’adaptation, ils personnifient la force, la liberté, l’esprit, la gentillesse, la beauté, l’authenticité, la loyauté, la grâce.

Et ils sont toujours à 100 % dans l’ici et maintenant, toujours prêts à évaluer de nouvelles possibilités et à envisager d’autres points de vue. Mais ce n’est pas pour autant qu’ils sont toujours d’accord avec notre façon de voir les choses et qu’ils apprécient nos propres priorités …

En fait, les chevaux, êtres hypersensibles et très sociables, nous présentent une voie nouvelle et alternative pour évoluer avec pouvoir, force et liberté dans nos relations.

Ce sont des leçons qu’ils ont depuis toujours transmises, pour preuve le destin de certains guides extraordinaires, tels que par exemple Churchill, Gengis Kahn, et tant de grands chefs amérindiens.

Ainsi, chaque être humain prêt à envisager sa propre vulnérabilité et à la regarder avec gratitude, recevra un magnifique cadeau dans la présence des chevaux.

L’apprentissage pourra se faire en respectant quelques principes de base très importants.

Par exemple être attentif au ressenti de ses émotions, les analyser comme des informations ce qui nous permet de les utiliser.

Faire la différence entre peur et vulnérabilité, ce qui nous entraine à nous dépasser et à grandir.

Les chevaux nous assistent également dans la prise de conscience de notre langage corporel (10% de la communication est transmise par le langage verbal, 90% par le non-verbal) et nous permettent d’explorer ainsi d’autres formes de communication.

En présence de chevaux, il nous est possible de trouver notre équilibre intérieur, d’apprendre à nous respecter, à respecter l’autre, de prendre conscience de nos limites intérieures ou non, et ainsi d’améliorer le vécu de nos relations.

Le cheval nous demande toujours d’être présent, dans l’ici et maintenant, et d’apprécier enfin la chevauchée …

Publicités

Etre sain

Etre sain n’est pas une question de chance …

La maladie n’est pas un destin !

 

Nous avons tous un compagnon, présent pour nous depuis notre naissance, mais qui reste souvent mystérieux et que l’on n’écoute pas assez … c’est notre corps !

Lorsque tout va bien, la vie s’écoule tranquillement et l’on pense que ça va durer toujours.

Parfois quelques petits soucis sont rapidement éloignés avec un peu de médicaments, mais rarement on se demande ce que notre corps a voulu nous dire.

Par contre, le corps, lui, sait s’exprimer de façon magnifique, avec beaucoup de nuances, de variations.

Les anciens guérisseurs, comme par exemple Paracelsus en Suisse, ou le grec Galien, savaient déjà lire les signes adressés par le corps. Ils essayaient de trouver et comprendre le message sans supprimer le symptôme.

La médecine alternative, comme on la nomme aujourd’hui, n’est pas nouvelle. Elle s’est simplement effacée devant la médecine allopathique, mais n’a pas pour autant perdu son essence et sa profonde sagesse.

Bien sûr il y a quand même beaucoup d’influences nouvelles qui s’y relient comme la kinésiologie, la médecine quantique, la bio-résonnance (très reconnue en Allemagne et en Suisse), en combinaison avec les anciennes connaissances par exemple de la médecine chinoise, de l’homéopathie, etc …

Mais tout cela, en regardant bien faisait déjà partie des médecines ancestrales.